Mentions légales

November 21, 2016

November 19, 2016

November 18, 2016

November 15, 2016

September 29, 2016

September 15, 2016

Please reload

Posts Récents

Ils jouaient du capot debout

September 16, 2016

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

(Re)vivre en ville

February 29, 2016

"Alors vous, vraiment, vous fonctionnez à l'envers de tout le monde !"

 

Voilà ce qu'on nous dit, depuis 6 mois que l'on communique sur notre prochain déménagement en ville.

 

Hé oui, après plus de 10 ans sur le Bassin d'Arcachon, nous nous apprêtons à (re)vivre l'aventure citadine, en venant nous installer sur Bordeaux à partir de l'été prochain. On quitte la nature (quoique) et le calme (quoique), pour une nouvelle vie, pleine de béton et de bruit.

 

On doit être un peu schizo. Un chouï fêlé. Un poil taré.

 

Vous avez remarqué ? Les gens adooorent que vous fassiez les choses "dans l'ordre". Dans LEUR ordre, en fait.

 

Donc s'agissant de Bordeaux et du Bassin, en théorie :

  • ou bien vous êtes super à l'aise financièrement et vous vivez principalement à Bordeaux tout en rêvant toute la semaine de vous échapper sur le Bassin dans votre villa pylataise ;

  • ou bien vous en chiez (pardon ! ha oui j'ai oublié de vous dire, j'ai une certaine propension à fleurir mon langage quand ça vaut vraiment le coup) pendant des années avant de fuir cette ville insupportable pour vous réfugier en banlieue ou mieux, sur le Bassin, si vous êtes prêt à faire des bornes pour aller bosser ou si vous pouvez bosser régulièrement à distance.

Et tout le monde semble être intimement persuadé que c'est ça, le bon schéma. Qu'il n'y en a pas d'autre. Que personne ne peut (ne doit?) rêver d'autre chose.

 

Hé bien nous, si. Cela fait plus de 10 ans qu'on vit à proximité immédiate d'un patrimoine naturel exceptionnel, mais qu'on n'en profite pas. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce qu'on n'est pas spécialement plage, ni sorties à vélo, ni marches en forêt. Cela fait plus de 10 ans qu'on se dit que c'est chouette, le Bassin, parce qu'on a la mer tout près. Mais qu'on compte sur les doigts d'une main les fois où on y va vraiment, voir la mer. Peut-être parce qu'on bosse un peu comme des cons depuis 10 ans. Peut-être parce que ce qui vous est proche, finit par vous lasser, alors même que vous savez pertinemment que tout le monde en rêverait.

 

Cette envie de ville, c'est comme une pulsion de vie. Un besoin de grand bain : bain de foule, bain de vie, bain bouillonnant. Ras le bol du calme. Des voisins octogénaires dépressifs. Des gens qui deviennent neurasthéniques à force de ne jamais sortir d'un bocal de 10 km de diamètre.

 

C'est un vrai besoin de retrouver du monde, des gens, des êtres humains, faits de chair et de sentiments, dans une variété d'âges et de couleurs. Des gens qui sourient, qui chantonnent, qui font la gueule parfois, qui surprennent, qui innovent, qui ne se conforment pas systématiquement à ce qu'on attend d'eux.

 

Est-ce par besoin de changement ? Sans doute. Est-ce par provocation ? Je ne crois pas. Même si  j'avoue avoir toujours éprouvé une certaine satisfaction à faire "à l'envers des autres", je pense qu'on ne peut pas fonder ses choix de vie sur l'unique but d'emmerder le monde ;)

 

Pourquoi ce post ? Pour qu'on commence à se parler vraiment. A se dire les choses. Pour qu'on échange sur notre capacité à suivre notre instinct, à faire nos propres choix, indépendants et libres, raisonnés et passionnés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : bordeaux-tourisme.com

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square